Rubriques

Le but de ce blog est de raconter l'histoire de la Société Pilatus Aircraft, mais également de tout ce qui a un lien avec cette entreprise.

The purpose of this blog is to tell the story of the Pilatus Aircraft Company, but also anything that has a connection with this company.

Je suis intéressé par toutes informations, documents, manuels, photos ou histoires concernant la Société Pilatus Aircraft.

I'm interested in any informations, documents, manuals, pictures or stories concerning the Pilatus Aircraft.


A découvrir également

Air Alpes Aviation de Montagne et Régionale

de 1961/1981, en particulier l'exploitation de 7 Pilatus PC-6/A Turbo Porter sur le blog :

http://airalpeshistoire.blogspot.fr/



Prochaines rubriques/Upcoming Topics

"Pilatus...PC-6...Royal Thai Police Aviation" - "Pilatus...PC-12...Jetfly" - "Pilatus...PC-6...Kaset" - "Pilatus...PC-6...Royal Thai Army Aviation" - "Pilatus...PC-6...Cargo...Pax" - "Pilatus...P3 Flyers" - "Pilatus...PC-6...Herman Geiger" etc.....

dimanche 28 novembre 2010

Pilatus...PC-6...Österreichisches Bundesheer

C'est  en 1975 que l'Autriche signe un contrat avec la Société Pilatus pour la fourniture de 12 Pilatus PC-6/B2.H2. Pour l'armée Autrichienne il s'agit de remplacer ses De Havilland Canada DHC-2 Beaver mais également de se doter d'un appareil polyvalent.

Il s'agit en effet de l'utiliser pour le transports de passagers et fret, le largage de parachutistes, la photographie aérienne, le remorquage de cible au profit des unités de DCA (il est alors équipé du système avec câble de 1500 mètres de longueur proposé par Pilatus), lutte contre les incendies de forêts, grâce à un réservoir de cabine de 800 litres. Il peut être également équipé de skis ou de réservoirs supplémentaires suivant le type de mission à réaliser.


C'est ainsi qu'a partir du printemps 1976 les appareils seront livrés : s/n 752,758, 764, 765, 766, 769, 770, 771,774, 775, 776 et 777, ils porteront respectivement les codes militaires 3G-EA à 3G-EL.
Photo by Bundesheer

Tous les avions sont affectés au "4 Staffel" du Fliergerregiment 1 basé à Tulln Langenlebarn.

Photo by Bundesheer
Photo D R Collection Alain Genève


Photo by Bundesheer

Le PC-6 3G-EI sera perdu lors d'un tragique accident entraînant le décés des 7 occupants le 27 juin 1984 à Ebental.

Pour remplacer cet appareil, un nouveau PC-6 est commandé en 1986 (s/n 856 3G-EM)

En 2004 le Pilatus PC-6 Porter (s/n 664) exploité depuis 1968 par le Ministère de la Défense sous immatriculation civile OE-BBL puis OE-BIA rejoindra le "Staffel 4" sous l'immatriculation 3G-EN.*


Deux PC-6 Porter seront revêtus d'une décoration spéciale.

En mai 1996 pour les 20 ans d'utilisation de ce type d'avion et ses 50.000 heures de vol, le Porter 3G-EK sera peint avec une magnifique livrée et baptisé pour l'occasion " Blaue Elisa" *


En 2000 c'est le PC-6 Porter 3G-EL d'être décoré d'une façon spectaculaire il sera baptisé "Bunter Fredy" *



En 2008, 5 Pilatus PC-6 Porter seront retirés du service actif et stockés.

Cette même année dans le cadre de la participation de l'Autriche à l'EUFOR TCHAD (sécurisation des camps de réfugiés au Darfour), 4 appareils seront équipés des kits pour utilisation en zones désertiques, toutefois ces avions ne sont pour l'heure toujours pas déployés dans cette région de conflits.

En 2010 pour des raisons budgétaires les autorités militaires envisagent la réduction de la flotte de Pilatus PC-6 Porter au sein de la Bundesheer.

* Photos avec l'aimable autorisation de Christian Hauser
http://www.airliners.net/search/photo.search?photographersearch=Christian%20Hauser&distinct_entry=true

mardi 23 novembre 2010

Pilatus...PC-21

De 1997 à 1999 les ingénieurs de la Société Pilatus se penchent sur l'étude d'un nouvel avion d'entraînement. Ils veulent proposer aux forces aériennes dont les budgets sont en constante diminution un appareil permettant de se substituer aux avions a réaction école (Alpha Jet, Hawk etc...) et qui permettrait à l'élève pilote de passer directement de la formation de base à l'avion de chasse (F-16, F-18, Gripen, Eurofighter, Rafale etc...).

C'est ainsi que la fabrication du prototype du PC-21 (21 pour 21 ème siècle) va débuter en 2000. Cet appareil devra répondre à plusieurs critères de formation :
  • formation de base
  • formation avancée
  • formation et gestion des missions
Pour cela l'avion sera un monoplan cantilever de construction métallique équipé d'un moteur puissant afin de lui permettre des vitesses élevées, le choix se portera sur un turbopropulseur Pratt & Whitney Canada PT6-A68B de 1600 shp entraînant une hélice à 5 pales, il est équipé de sièges éjectables et une avionique ultramoderne sera installée.

Le 30 avril 2002 le premier Pilatus PC-21 s/n P01 HB-HZA réalise son "Rollout", le premier vol intervenant le 1 juillet de la même année (pilote Bill Tyndall), les essais se dérouleront intensivement et quelques modifications seront apportées. Il sera rejoint le 7 juin 2004 par le second prototype s/n P02 HB-HZB pour la poursuite des essais, les appareils participeront à de nombreuses démonstrations en Suisse et à l'étranger.  
Rollout HB-HZA photo by Pilatus Aircraft
Photo by Pilatus Aircraft

Le 13 janvier 2005 le PC-21 s/n P02 HB-HZB en répétition d'une démonstration percutera le sol sur l'aérodrome de Buochs entraînant dans la mort le chef pilote de la Société Pilatus.            

Suite à cet accident le prototype du PC-21 HB-HZA est interdit de vol pour quelques semaines, l'enquête déterminera que l'appareil n'est pas en cause.

Les premiers appareils de série HB-HZC s/n 101 et HB-HZD s/n 102 prendront l'air respectivement les 11 juillet 2005 et 2 novembre 2005. Ces avions sont toujours les appareils de démonstration de la Société Pilatus.

En 2006 le gouvernement Suisse s'engage pour une commande de 6 Pilatus PC-21 dans le cadre du JEPAS (Jet Pilot Training System) pour l'entraînement de ses pilotes.

Les deux premiers PC-21 destinés à la Force Aérienne Suisse voleront en juillet 2007 s/n 103 HB-HYA et s/n 104 HB-HYB ils recevront les codes militaires A-101 et A-102 courant 2008. Ils seront suivis par les s/n 105 à 108 codes militaires A-103 à 106.
 Photo by Swiss Air Force
En 2010 une nouvelle décoration plus visible commencera à être appliquée aux PC-21 suisses. 
PC-21 Swiss Air Force nouvelle décoration photo by Swiss Air Force

En 2007 un contrat est signé avec la République de Singapour pour la livraison de 19 appareils. C'est en avril 2008 que les premiers PC-21 destinés à la Singapore Air Force seront livrés par un Antonov An-124 depuis l'aérodrome d'Emmen. Les 19 appareils pris en compte porteront les codes 9101 à 9119 s/n 109 à 127.
Photo by Pilatus Aircraft

Ces appareils sont principalement affectés sur la Base de Pearce en Australie dans le cadre de l'accord qui lie Singapour à l'Australie pour l'entraînement des pilotes.

PC-21 Singapore AF et PC-9 RAAF Photo by Australian Defence Force


En novembre 2009 les Emirats Arabes Unis (UAE) signe un contrat pour la fourniture de 25 Pilatus PC-21, le premier appareil s/n 128 de cette commande effectue son premier vol le 22 novembre 2010, les premières livraisons aux UAE devant intervenir courant 2011.
Premier vol PC-21 UAE Photo Pilatus Aircraft
Photo by Pilatus Aircraft
Caractéristiques et performances :

Longueur : 11,33 m                                      Vitesse maxi : 685 km/h
Hauteur :     3,75 m                                       Plafond : 7600 m
Envergure :  9,10 m                                      Autonomie : 1350 km
Poids à vide : 2270 kg
Poids maxi :   4250 kg


mardi 9 novembre 2010

Pilatus...UV-20A...Chiricahua

En mai 1979 l'US Army prend livraison de deux Pilatus PC-6/B2.H2 s/n 802 et 803. Dans la nomenclature de l'US Army, ils prendront la désignation de UV-20A "Chiricahua"et porteront respectivement les sérial militaires 79-23253 et 79-23254.


Ils seront affectés au "Aviation Detachment" de l'US Army Berlin Brigade et basés à Berlin Tempelhof Central Airport.


Ils effectueront des missions de soutien logistique (transport passagers et fret) entre les bases US installées en Allemagne de l'Ouest et Berlin. Ils participeront également à des missions de surveillance le long des couloirs aériens imposés par l'URSS. 

remarquez la porte spéciale et les échappements particuliers
En novembre 1989 intervient la chute du mur de Berlin, l'année suivante les forces américaines en Europe commencent le rapatriement de leurs troupes et matériels vers les Etats Unis.


C'est ainsi que les 2 Pilatus UV-20A "Chiricahua" vont connaître le sol américain, ils sont en effet affectés à l'équipe de parachutistes " Golden Knights Parachute Team" de l'US Army de Fort Bragg en Caroline du Nord à compter du mois d'août 1991. Une décoration particulière leur sera appliquée.


UV-20A aux couleurs des "Golden Knights" Photo by US Army
Le 15 mars 2002 une collision en vol au dessus de Marana (Arizona) entre un Cessna 182 et le Pilatus UV-20A 79-23253 se terminera tragiquement, si le Cessna parviendra à se poser,le Pilatus s'écrasera au sol entraînant le décès de son pilote


En mai 2004 le Pilatus UV-20A Chiricahua 79-23254 changera d'affectation pour être utilisé par l'équipe des parachutistes "Black Daggers" de l'USASOC (United States Army Special Operations Command), il recevra à cette occasion une nouvelle décoration.


vendredi 5 novembre 2010

Pilatus...PC-6...Népal

Entre Pilatus Aircraft et le Népal tout commence en 1960.

C'est en effet cette année là que le prototype allait servir de support à l'expédition Suisse pour l'ascension du Daulaghiri au Népal. Pour cette occasion il lui sera appliqué un décoration spéciale.



L'équipage composé de Mrs Ernst Saxer (pilote), Emile Wick (pilote, mécanicien) accompagné du responsable de l'expédition Mr Eiselin décolla de l'aéroport de Zurich le 12 mars. Il se posera le 20 mars à Kathmandou. Après quelques vols de reconnaissance le premier ravitaillement eu lieu le 28 mars à 5200 mètres d'altitude au col de Dambush.

Le 13 avril une panne de moteur de moteur immobilisera le "Yéti" pendant 3 semaines à Pokhara dans l'attente d'un nouveau Lycoming.

Photo X  DR. Collection Alain Genève

16 vols de ravitaillement seront réalisés jusqu'au 4 mai, le 5 mai l'équipage posa le "Porter" au col Nord à 5700 mètres d'altitude, malheureusement au décollage l'appareil fut gravement endommagé (l'équipage légèrement blessé put regagner un camp de base par ses propres moyens), mais pour l'avion les dégâts importants l'immobiliseraient à jamais. Malgré cet accident le PC-6 Porter avait montré ses qualités de vol en altitude malgré une puissance limitée.

Accident du 5 mai photo X  DR. Collection Alain Genève
Au début des années 2000 une association décida de retourner au Népal pour essayer de récupérer l'épave du "Yéti". Malheureusement sur place il fallut se rendre à l'évidence, une récupération serait impossible. Quelques éléments de l'avion furent toutefois ramenés et confiés au musée des Transport de Lucerne (Suisse).

En 1959, de violentes révoltes se déroulent dans la ville de Lhassa capitale du Tibet. Face à la répression des autorités chinoises, de nombreux Tibétains fuient le pays pour rejoindre le Népal ou l'Inde. Devant un tel afflux de réfugiés le CICR (Comité International de la Croix Rouge) met en place une organisation pour les assister. C'est ainsi que le Pilatus Porter HB-FAX (s/n 344) sera affrété de février 1961 à mai 1963 par le CICR pour assurer des missions de transport, largage de médicaments et vaccins, évacuations sanitaires.

Le Pilatus Porter s/n 346 9N-AAF sera loué par l'USOM (United States Opérations Mission) pour des missions similaires et sera exploité par RNAC (Royal Népal Airlines Corporation). Ironie du sort, cet appareil sera détruit le 26 août 1962 à Barse Dhuri alors qu'il transportait l'inspecteur de la Commission d'Enquêtes d'accidents d'avions du Gouvernement Indien, en mission suite au crash du DC-3 immatriculé 9N-AAH de RNAC.

Pilatus Porter 9N-AAF photo by Pilatus Aircraft

Le Pilatus s/n 347 HB-FAW/9N-AAG également affrété par l'USOM  et exploité par RNAC sera détruit dans un tragique accident le 09 mars 1961 à Giri.

Le Porter s/n 350 HB-FAI sera d'abord utilisé dans le cadre du CICR de 1961 à 1963. A partir de mai 1963 c'est l'UNTAB (United Nations Technical Assistance Board) qui l'exploitera en tant que soutien aérien pendant la construction du barrage hydroélectrique de Kamali, il sera immatriculé successivement UN-1 et 9N-AAV.
Pilatus Porter HB-FAI mission CICR au Népal

De 1965 à 1967 Air Ventures Inc. exploitera pour le compte de l'Ambassade des Etats Unis au Népal le PC-6 Porter s/n 581 immatriculé N13200.

En 1971 la Compagnie Royal Népal Airlines Corporation souhaite exploiter de nouveau des Pilatus Porter et De Havilland Canada DHC-6 afin de desservir différentes zones d'accès difficiles dans les contreforts de l'Himalaya. Pour mener à bien ce projet elle signe un contrat avec la Société française Air Alpes portant sur la formation des ses équipages au vol et à l'atterrissage en montagne, le convoyage des Pilatus et DHC-6 commandés et l'assistance pendant plusieurs mois au Népal.


Au printemps 1971 les équipages de RNAC, après avoir passé leur qualification montagne auprès des autorités françaises seront formés pendant plusieurs mois dans les Alpes aux spécificités du vol en montagne.

Pilatus 9N-ABC sur l'aéroport de Chambéry/Aix les Bains

En juillet les deux Pilatus 9N-AAZ et 9N-ABC (s/n 727 et 728)  décollèrent le l'aérodrome de Chambéry/Aix les Bains pour rejoindre Kathmandou en passant par Bastia, Athènes, Beyrouth, Damas, Bahrein, Karachi et New Delhi.
ci dessus Pilatus et Twin Otter sur l'aéroport de Chambéry en 1971 - collection A. Genève


En 1972 Royal Nepal Airlines Corporation signe un contrat commercial avec la compagnie Lufthansa, l'assistance pour les Pilatus est alors confiée au pilote suisse Emile Wick (pilote du Yéti), il y restera près de 15 ans. 
Pilatus 9N-ABC sur l'aéroport de Kathmandou DR Collection A.Genève

Le 31 mars 1975 le PC-6 Porter 9N-AAZ s'écrasera, peu après le décollage à Solu, parmi les victimes l'épouse et la fille de Sir Edmund Hillary, le premier homme à avoir gravi l'Everest avec le sherpa Tensing Norgay.

En 1971 l'UNDP ( United Nations Development Programme) exploitera pour ses missions le PC-6 Porter 9N-AAW (s/n 716). Cet appareil sera confié au  pilote suisse Hardy Fuerer jusqu'en 1980. Hardy Fuerer réalisera de nombreuses reconnaissances de zones d'atterrissages dans les régions difficiles d’accès et effectuera un nombre importants de missions d'assistance aux populations (transports de passagers et fret).


En 1975 deux autres Pilatus Porter rejoindront la flotte de RNAC ( 9N-ABJ et ABK s/n 746 et 755).


L'appareil immatriculé 9N-ABJ sera détruit dans un terrible accident le 19 novembre 1981 à Biratnagar (10 morts).
Le Pilatus 9N-ABK reviendra aux usines Pilatus en 1989 pour être transformé en PC-6/B2.H4, il sera détruit le 19 novembre 1998 dans de mauvaises conditions météorologique entraînant le décès de son pilote.

En mai 2009 la compagnie Yeti Airlines mettra en ligne 2 appareils, 9N-AIU et 9N-AIV (s/n 962 et 963), quelques mois plus tard ils rejoindront sa filiale Tara Air.

photo by Pilatus Aircraft
Le 4 novembre 2009 le Porter 9N-AIU sera endommagé au décollage de Syangboche (aile droite, roulette de queue etc...), des techniciens de Pilatus Aircraft se rendront sur place (3750 mètres d'altitude) pour remettre l'appareil en état de vol.

Le 6 octobre 2011 le PC-6 Porter 9N-AIV de Tara Air sera endommagé à l'atterrissage à Lukla. (Mise à jour du 10/10/2011)

lundi 1 novembre 2010

Pilatus...PC-6...Parachutisme


Dés le début de son exploitation le Pilatus Porter sera utilisé entre autre pour du largage de parachutistes tant civils que militaires.
s/n 341 Finmap Helsinki Para Club dans les années 60




Au début des années 70 de nombreux centres de parachutisme envisageaient l'achat d'un "Porter" pour remplacer les Dornier Do-27, Broussard et autres Cessna, cet appareil représentant le "must" pour leur activité, malheureusement le prix d'un appareil neuf calme rapidement les ardeurs et il y a peu d'appareils sur le marché de l'occasion. Certains centres louent alors ponctuellement des appareils auprès de compagnies aériennes (Air Alpes, Air Glaciers, Zimex etc...).
PC-6 Para Club d'Alsace en juillet 1983 photo H. Dekker - Collection A. Genève

Une première opportunité se présentera aux Etats Unis. En 1975 à la fin du conflit Vietnamien, les Compagnies Air America et Continental Air Services International (CASI) ayant toutes deux un lien avec la CIA ont rapatrié une partie de leur flotte de Pilatus et Fairchild PC-6 Porter du Laos (9 et 10 respectivement). Ils sont alors proposés à la vente, et plusieurs opérateurs civils, privés et centres de parachutisme US vont profiter de cette aubaine pour acquérir l'avion à un prix raisonnable.

Pilatus PC-6 s/n 667 ex CASI photo Claude Challet - Collection Alain Genève

A partir de 1975 la Société Air Alpes va se séparer à son tour de ses sept Pilatus Porter, ils rejoindront immédiatement des centres de sauts en France. Dans le courant des années 80 c'est au tour de la Société Ciba Pilatus de proposer sur le marché ses "Porter" qui eux aussi intégrerons des écoles européennes.
PC-6 Porter ex Ciba Pilatus

Le succès du Pilatus Porter allait grandissant auprès des parachutistes vers la fin des années 80 et des avions (ex Air America, Casi) furent négociés auprès d'opérateurs civils US pour rejoindre l'Europe. D'autres appareils seront également rachetés à des exploitants civils ou militaires (Thaïlande, Pérou, Finlande, Hongrie etc...voir les rubriques précédentes "Pilatus...PC-6...Nouvelle Vie" et "Icarius Aérotechnics").

En 1993 la Royal Australian Air Force (RAAF) mettra en vente 13 Pilatus Porter, 10 d'entre eux rejoindront des centres de parachutisme (USA, Canada, Europe, Réunion, Nouvelle Zélande).

Des centres plus fortunés investiront dans l'achat d'appareils neufs.

                      Photo by Pilatus Aircraft "PC-6 Para Centro Locarno"

A ce jour, en Europe plus de 90 Pilatus Porter sont exploités dans des centres de parachutisme (dont 42 inscrits au registre français).



       Photo X "Pilot, Rolf Johannesson" Ampfing 1991 Porter D-FDHP
Des entreprises proposent dans le cadre de leurs activités commerciales des stages de parachutisme ou de la location de "Porter". (Swissboogie, Flying Devil, Scenic Air, Air Engiadina etc...)
Pilatus Swissboogie à Kappelen
Porter Scenic Air à Reichenbach

Le PC-6 Porter figurera dans différents exploits concernant cette discipline :



En 1992, record du saut sans oxygène par Patrick de Gayardon largué depuis le Pilatus Porter F-GIXX "Turbo Mingo" depuis l'altitude de
11 700 mètres.
En juillet 1997 au-dessus de l'aéroport de Chambéry/Aix les Bains, Patrick de Gayardon équipé d'une combinaison de sa conception comprenant des ailes souples, réalise l'exploit de sauter de l'avion et de le réintégrer une minute plus tard.
Photos Vector via Nicolas Girardin

En avril 2001 au dessus d'Eloy dans l'Arizona plusieurs parachutistes sautèrent depuis un DHC-6 "Twin Otter". Trois d'entre eux rejoindront en chute libre un Pilatus Porter, ils réussiront à rentrer à bord de cet appareil. Pour cet exploit le "Porter" N699SA, en piqué à la verticale était équipé d'un parachute ralentisseur pour limiter sa vitesse de descente).

N699SA s/n 669 au dessus d'Eloy (Arizona)

Un autre record insolite sera battu par Mike Zang au USA les 18 et 19 mai 2001. Il réalisera à partir du "Porter" (N394R) cinq cent sauts en 24 heures (altitude de largage 2100 pieds pour une ouverture à 2000 pieds, durée de chaque saut 2 minutes 40 secondes....) Pour mener à bien ce record le pilote réalisera 424 décollages et atterrissages....

En 2008 "Swissboogie" organisera depuis l'altisurface de Syangboche (3840 mètres d'altitude) au Népal des sauts à haute altitude au dessus de l'Everest. Pour mener à bien cette opération le Pilatus HB-FKP sera convoyé jusqu'au Népal.

Le Pilatus Porter se trouva quelques fois au cœur d'incidents de largage.

Sauvetage insolite
En 1969 une parachutiste se retrouva coincée à sa sangle de largage 3 mètres au dessous de Pilatus.Dans l'impossibilité de la libérer, le pilote pris la décision de se poser à la vitesse la plus faible possible, atterrissage réussi sur une très courte distance, la jeune femme retrouva
ainsi la terre ferme certes commotionnée mais indemne.

Le 28 septembre 1981 sur l'aérodrome d'Yverdon en Suisse, un parachutiste se trouva avec sa voilure accrochée à la roulette de queue du Pilatus. Le sauvetage spectaculaire sera réalisé par un équipage de la REGA à l'aide d'une Alouette III.
                                                   Document by Rega

L'équipage de la REGA (pilote Andreas Haefele, le treuilliste Adolf Rüfenacht) et l'instructeur para à bord du Pilatus recevront le prix "Crew of the Year" le 20 janvier 1981 à Los Angeles.