Rubriques

Le but de ce blog est de raconter l'histoire de la Société Pilatus Aircraft, mais également de tout ce qui a un lien avec cette entreprise.

The purpose of this blog is to tell the story of the Pilatus Aircraft Company, but also anything that has a connection with this company.

Je suis intéressé par toutes informations, documents, manuels, photos ou histoires concernant la Société Pilatus Aircraft.

I'm interested in any informations, documents, manuals, pictures or stories concerning the Pilatus Aircraft.


A découvrir également

Air Alpes Aviation de Montagne et Régionale

de 1961/1981, en particulier l'exploitation de 7 Pilatus PC-6/A Turbo Porter sur le blog :

http://airalpeshistoire.blogspot.fr/



Prochaines rubriques/Upcoming Topics

"Pilatus...PC-6...Royal Thai Police Aviation" - "Pilatus...PC-12...Jetfly" - "Pilatus...PC-6...Kaset" - "Pilatus...PC-6...Royal Thai Army Aviation" - "Pilatus...PC-6...Cargo...Pax" - "Pilatus...P3 Flyers" - "Pilatus...PC-6...Herman Geiger" etc.....

samedi 30 octobre 2010

Pilatus...PC-7...Armada de Chile

En 1978 le Chili se penche sur le remplacement des Beechcraft T-34 "Mentor" de la Marine Chilienne, son choix se portera sur le Pilatus PC-7.

Un contrat pour 10 appareils est signé avec Pilatus Aircraft au cours de l'année 1979. Les quatre premiers avions seront livrés par voie aérienne en mai 1980 (s/n 230 à 233 codes Armada 210 à 213), le solde de la commande (s/n 234 à 239 codes Armada 214 à 219) suivra le mois suivant.

Les Pilatus PC-7 sont affectés dans la "Fuerza Aeronaval N° 1" et plus particulièrement à la "Escuela de Aviacion Naval " dans les Escadrons VT-1 et VA-1" installés sur la base de Vina del Mar.

Ces avions sont employés pour la formation avancée, mais peuvent également être utilisés pour la surveillance côtière et des missions d'appui feu rapproché.


                                            Photos Armada de Chile

Le Pilatus PC-7 "code 210" sera perdu en mer au large de Pichidangui le 13 juillet 1999, l'équipage sain et sauf récupéré par la Marine Chilienne.

Le "214" est exposé sur pylône au "Muséo de la Aviacion Naval de Chile". Le Pilatus PC-7 "218" est le "Guate Guardian" de la base Aeronal Vina del Mar. Les autres appareils sont toujours en activité ou stockés (ci-dessous photo datée de septembre 2010).
 Photo avec l'aimable autorisation de Carlos P. Valle C. http://virtualiners.blogspot.com/

dimanche 24 octobre 2010

Pilatus...PC-7U...Fuerza Aérea Uruguaya

Au début des années 1990, la FAU (Force Aérienne Uruguayenne) cherche un remplaçant pour ses North American T-28 "Fennec" (ex Armée de l'Air Française) utilisés pour l'entraînement avancé. Après différentes évaluations son choix se porte sur le PC-7, une commande de 6 appareils est passée auprès de Pilatus. Ces avions prendront la désignation de PC-7U mais seront plus connus au sein de la FAU comme AT-92 (Attack and Traning 1992).

Ces appareils : s/n 594 ex HB-HCK, 595, 596, 597, 598, 599 livrés fin 1992 début 1993 porteront les codes militaires 301 à 306.
Photo (C) Hans Rolink  http://cavok-aviation-photos.net/
Ils seront mis en oeuvre par l'Escuadron de Vuelo Avanzado N°4 (EVA) installé sur la base de Durazno/Santa Bernardina.

Dans le cadre de leurs missions d'entraînement les avions peuvent être équipés de :

2 pods de mitrailleuses MAG de 7,62
2 tubes lance roquettes (7 par tube)
ou de 2 bombes Mk 81 de 250 lbs



Le PC-7U  "304" sera accidenté le 08 avril 1994. Après un retour chez Pilatus pour remise en état il rejoindra la FAU mais avec le code "307"

Le 21 février 2008 près de la base de Santa Bernardina l'appareil "303" sera détruit dans un tragique accident coûtant la vie à ses 2 pilotes. Les premiers éléments de l'enquête évoqueront une collision en vol à faible altitude avec un oiseau de grande taille.

A ce jour la FAU n'exploite plus que 5 Pilatus PC-7U (AT-92)

                Photo avec l'aimable autorisation de Gabriel Luque

samedi 23 octobre 2010

Pilatus...Police...Gendarmerie

Certains Pilatus PC-6 Porter et PC-12 sont utilisés par des unités de Police ou de Gendarmerie. Ces avions sont généralement exploités pour la recherche et le sauvetage, la lutte contre la criminalité, la surveillance de zones sensibles ou des frontières, la lutte anti-drogue, le transport de personnel et de prisonniers etc..

Canada
Le plus gros utilisateur est sans aucun doute la RCMP (Royal Canadian Mounted Police) avec 15 Pilatus PC-12. Il sont utilisés dans toutes les régions du Canada. Ces appareils sont stationnés sur les aéroports de Winnipeg, Edmonton, Ottawa, Prince Albert, Prince Georges, St Hubert, Vancouver.


                                                 Pilatus PC-12 RCMP Photo by Pilatus Aircraft
 
L'Ontario Provincial Police à mis en service en 1999 un Pilatus PC-12/45. Cet appareil est basé à Thunder Bay. (photo ci-dessous avec l'aimable autorisation de Chris Coates)


Australie
 La "Northern Territory Police" exploite deux PC-12 (VH-YDO s/n 102 et VH-YDN s/n 301)

Photo Northern Territory Police

La "Western Australia Police" utilise 2 Pilatus PC-12 basés à Jandakot et Karratha (VH-WPE s/n 704 et VH-WPY s/n 720)


                                         Photo avec l'aimable autorisation de Lachlan Brendan


La "South Police Australia" possède également depuis 2007 un Pilatus PC-12/47 pour ses missions. 

USA

La Police de Phoenix dans l'Arizona exploite pour des missions de surveillance un Pilatus PC-12 Spectre depuis 2009. Cet appareil avec ses équipements (caméras, capteurs) permet à son équipage de lutter activement contre l'immigration clandestine et de participer la recherche des passeurs de drogue en provenance du Mexique voisin.

Photo by Pilatus Aircraft
Le "U.S.Bureau of Immigration and Customs Enforcement" (ICE) utilise pour la surveillance des frontières le Pilatus PC-12 Spectre.




Malaisie

En 1986 la Royal Malaysian Police prend livraison de 7 Pilatus PC-6 pour son unité aérienne. Ces avions (s/n  849 à 855 immatriculés 9M-PSE, PSF, PSG, PSI, PSJ, PSK sont exploités à partir des différentes bases situées sur la péninsule malaise ou sur l'ile de Bornéo. Les Pilatus Porter 9M-PSJ et PSF seront détruits respectivement en 1989 et 1991 lors de tragiques accidents. En 2005 certains de ces appareils repasseront par les usines Pilatus de Stans pour modernisation.

                                Départ de Stans pour convoyage printemps 1986



Thaïlande
C'est en 1969 que les premiers Fairchild PC-6 Porter sont pris en compte par la "Royal Thai Border Police" (s/n 2030, 2031, 2032, 2043 codes 1601 à 1604). Durant le conflit sud vietnamien, ces avions seront affectés principalement à la surveillance de la frontière avec le Laos et le Cambodge. En 1972, cinq autres PC-6 les rejoignent (4 Fairchild s/n 2063, 2064, 2065, 2066 et 1 Pilatus s/n 733), ils porteront les codes 1605 à 1609. En 2010 il semblerait que seulement 3 appareils soient encore en activité (1604, 1605, 1609).

Photo X  DR. Collection Alain Genève

    Photo avec l'aimable autorisation de http://www.thai-aviation.net/

Argentine
La "Gendarmeria Nacional Argentina" utilise le Pilatus PC-6 Porter mais également Le PC-12. C'est en 1978 que les premiers Pilatus sont livrés (s/n 786, 787, 788, codes GN-804 à 806). Il seront exploités sur l'ensemble du territoire argentin dans le cadre de différentes missions (transport de personnel et de fret, largage de parachutistes, surveillance des frontières, évacuations sanitaires, lutte contre les incendies de forêts etc...). Début 1980, 3 autres Pilatus PC-6 rejoidront la "Gendarmeria Argentina" (s/n 805, 806 et 807 codes GN-807 à 809).

C'est en mars 2000 que le PC-12 (s/n 294 GN-810) rejoint l'unité aérienne suivi début 2010 par le PC-12/47E  immatriculé GN-812 (s/n 1165). Ces appareils sont essentiellement utilisés en version VIP ou évacuation sanitaire.
Photo DR. Collection Alain Genève

Pilatus PC-12 Gendarmeria Nacional Argentina

Afrique du Sud
En 1993 la "South African Police Air Wing"  prendra livraison de 7 Pilatus PC-6 Porter (s/n 885, 886, 896, 897, 898, 899, 900 immatriculés ZS-NIR, NIS, NIT, NIU, NIV, NIW, NIX).

En 1999 un 8 ème appareil rejoindra la Police Sud Africaine (le s/n 871 ZS-OLO ex SAAF 2070 - T320 Bophuthatswana Air Force).

Pilatus PC-6 South African Police Photo X  DR. Collection Alain Genève
Sultanat d'Oman
De 1974 à 1984 l'Air Wing Police du Sultanat d'Oman à utilisé 2 Pilatus PC-6 Porter (s/n 741 et 748 immatriculés A40-AK et A40-AL)
Photo X  DR. Collection Alain Genève

mercredi 20 octobre 2010

Pilatus...Royal Flying Doctor Service

La Royal Flying Doctor Service est une association Australienne dont le but est d'apporter par voie aérienne une aide médicale aux populations disséminées sur l'immensité du territoire australien. Son origine remonte au début du vingtième siècle.

En 1989 lors de la présentation de la maquette grandeur nature du Pilatus PC-XII à la Convention de la NBAA à Atlanta, la Royal Flying Doctor Service prend une option pour 2 appareils. Elle devient la compagnie de lancement du Pilatus PC-12 en passant commande de 5 appareils en 1993. Les deux premiers appareils seront livrés en mars 1995 (s/n 109 VH-FMC et s/n 110 VH-FMF), les deux suivants en septembre de la même année (s/n 122 VH-FMP et s/n 123 VH-FMW) le cinquième en  février 1996 (s/n 138 VH-FMZ). Au fil des ans la flotte des Pilatus PC-12 de la "RFDS" va s'agrandir pour arriver en 2009 à 24 appareils

                                               Photos by Royal Flying Doctor Service

En 2009 la Royal Flying Doctor Service exploitait une flotte aérienne de 53 appareils (Pilatus PC-12, Beech King Air Be200, Cessna Grand Caravan C208, Hawker 800). Ces appareils sont répartis sur 21 bases installées sur l'ensemble du territoire.

Les Pilatus PC-12 de la "RFDS" sont généralement équipés de 2 civières et de 3 sièges passagers. Une infirmière ou un docteur sont présents sur chaque vol.
                                                    
                                                 Photos by Royal Flying Doctor Service

En 2009 plus de 36 000 évacuations sanitaires ont été effectuées et  274 000 patients transportés. Cette activité représentait pour l'année 2009, plus 73 000 heures de vol et 72 000 atterrissages dont de nombreux sur des pistes sommairement aménagées.


Pour mieux connaître la Royal Flying Doctor Service : http://www.flyingdoctor.org.au/

lundi 18 octobre 2010

Pilatus...Lutte ...Anti Incendie

La lutte contre les incendies de forêts fait partie des missions pouvant être confiées au Pilatus PC-6 Porter.



Plusieurs pays se sont équipés de kits pour réaliser ce type d'intervention. Il s'agit d'un réservoir de 1130   litres installé en cabine, l'eau contenue étant déversée sur le foyer incendie par l'intermédiaire de la trappe ventrale.
Kit anti incendie - Document Pilatus Aircraft

Les armées Suisse et Autrichienne utilisent dans le cadre de missions réelles ou d'entraînements cette possibilité de lutte contre les incendies. En août 2007 l'Autriche à d'ailleurs déployé durant les gigantesques incendies qui ravageaient la Grèce, 3 Pilatus Porter (plus 2 hélicoptères Agusta Bell AB-212) pour venir en aide aux autorités Grecques.
PC-6 Porter Austria Air Force near Athens  - Photo by Austria Air Force

En France vers la fin des années 70 la Société Air Alpes à bénéficié de contrats émanant de départements du sud de la France pour des missions de "guet armé". Ce type de mission prévoyait la présence d'un avion en vol et s'il détectait une fumée suspecte, il pouvait ainsi intervenir immédiatement sur l'origine du foyer d'incendie.
Photo X  DR. Collection Alain Genève

La "Gendarmeria Argentina" peut également transformer certains de ces PC-6 Porter pour ce type de missions tout comme la Thaïlande avec ses Pilatus Porter (Kaset, Police) et Fairchild AU-23A (Air Force).

jeudi 14 octobre 2010

Fairchild...AU-23A...Credible Chase...USAF...OV12A...US Navy

En janvier 1971 Fairchild associé pour l'occasion avec General Electric Company va démontrer la possibilité d'armer un PC-6 (désignation première OV-12A Riveraine" dans le cadre d'un contrat portant sur 25 appareils pour l'U.S Navy BuNos 157102 à 157126, contrat qui sera annulé par la suite).

Différents armements seront installés en cabine pour les essais : mitrailleuse mini-gun de 7,62 mm, canon XM-197 de 20 mm (version légére du Vulcan M-61). L'appareil possédait 2 points d'ancrage sous chaque ailes qui pourraient recevoir lances roquettes, différentes types de bombes mais aussi des haut parleurs pour la guerre psychologique mais également un point d'ancrage sous le fuselage. Ces essais seront réalisés avec le Fairchild PC-6 (s/n 2011 N352F) sur la base d'Eglin.

N352F projet OV-12A US Navy  - Document Fairchild
 Après avoir testé les Pilatus PC-6 Porter N184L et N185K en 1964, une unité de l'USAF est chargé en 1971 d'étudier la possibilité d'utiliser des avions à décollage et atterrissages courts dans le cadre du conflit Vietnamien, c'est le programme "Credible Chase".

Essais USAF du Pilatus PC-6 Porter en 1964

Deux appareils sont sélectionnés pour cette évaluation : le Hélio H-550A "Stallion" et le Fairchild PC-6 "Porter". Une première phase d'essais se déroulera sur la base USAF d'Eglin en Floride avec des appareils civils loués. Pour Fairchild c'est le N352F s/n 2011 qui participera à ces essais.

Fairchild N352F pendant les essais d'armements - Document Fairchild

Comme évoqué dans la rubrique " Pilatus...les Fairchild" la Société Fairchild a étudié et mis au point une version qui prendra l'appellation dans l'USAF de AU-23A "Peacemaker".

La deuxième phase d'essais interviendra en juin et juillet 1971 dans le cadre de l'évaluation au combat "Pave Coin" avec cette version désignée AU-23A "Peacemaker".

L'avion est équipé d'un canon Gatling XM197 de 20 mm monté sur un affût dans la cabine, il est également pourvu de 2 points d'ancrage sous chaque ailes pouvant recevoir différents types de munitions (bombes de 250 et 500 livres, bombes au napalm, roquettes, fusées éclairantes, grenades fumigènes) mais également d'un équipement de guerre psychologique (hauts parleurs et containers pour la distribution de tracts).

Canon Gatling XM-197 de 20 mm - Document Fairchild
Document Fairchild

Mitrailleuse de 7,62 mm - Document Fairchild

Entre juin et juillet 1971 le Fairchild AU-23A "Peacemaker" sera testé dans différents types de missions : appui aérien rapproché des troupes au sol, reconnaissance armée, exfiltration d'équipages, escorte d'hélicoptères, transport de personnel, de fret, largage de parachutistes etc...

Les équipages de l'USAF et de l'ARVN (Armée de la République du Vietnam) réaliseront, près de 80 missions réelles pour l'USAF et 70 pour l'ARVN (larguages de bombes, tirs de roquettes, tirs au canon Gatling 8000 obus de 20 mm tirés etc..).

Malgré la réussite de ces essais la commission d'évaluation notera la vulnérabilité de l'avion face a des tirs d'armes légères venant du sol. L'USAF passe toutefois commande de 15 AU-23A et procède à la poursuite des essais.

Ces nouveaux essais seront menés par le "4400th Special Operations Squadron" dès le mois de janvier 1972 avec le AU-23A "Peacemaker" (72-1306 s/n 2052) puis avec les (72-1304 s/n 2050 et 72-1305 s/n 2051 livrés quelques semaines plus tard). Ces 3 appareils retourneront chez Fairchild pour réparations suite à la découverte de fissures dans la dérive. Au mois de mai le 72-1309 s'écrase au sol suite à une panne moteur (pilote indemne) les appareils sont de nouveau interdit de vol jusqu'au début de mois de juin.

Mais comme lors de la première évaluation les pilotes du "4400th Special Operations Squadron" mettront en avant de leur rapport final les dangers potentiels occasionnés par la faible altitude d'utilisation, sa faible vitesse, son manque de blindage pour l'équipage etc..

Document Fairchil Hiller - Collection Alain Genève

Les appareils seront stockés en juillet 1972 sur la base de l'USAF de Davis Monthan près de Tucson dans l'Arizona. Douze de ces avions seront cédés à la Thaïlande quelques mois plus tard dans le cadre de l'assistance militaire.

La Thaïlande signera en 1976 une commande à Fairchild pour 20 AU-23A (74-2073 à 74-2092 s/n 2073 à 2092).

La commande pour la version OV-12A "Riveraine" (sérial 157102 à 157126) destinée à l'US Navy pour la surveillance des rivières et des zones côtières au Vietnam du Sud sera annulée.

AU-23A USAF puis Thaïlande Air Force :    

72-1304 s/n 2050
72-1305 s/n 2051       w/o 1989                                             
72-1306 s/n 2052       w/o 1982                                             
72-1307 s/n 2053
72-1308 s/n 2054       stocké
72-1309 s/n 2055       w/o 1972 USA
72-1310 s/n 2056       stocké
72-1311 s/n 2057       w/o 1977
72-1312 s/n 2058       w/o 1978
72-1313 s/n 2059       w/o 1973
72-1314 s/n 2060       stocké
72-1315 s/n 2061
72-1316 s/n 2062       stocké
72-1317 s/n 2039
72-1318 s/n 2020

Parmi les Fairchild AU-23A commandés directement par la RTAF les avions 74-2073, 2075, 2084, 2089, 2090, 2091 seront détruits ou gravement endommagés.

Le Fairchild AU-23A sera sérieusement endommagé lors d'un atterrissage forcé le 23 mars 2012 (Mise à jour du 25/03/2012)

Les appareils encore en état de vol dans la Royal Thaïlande Air Force assurent des missions de liaison, surveillance aérienne, reconnaissance, mais également d'épandage (voir rubrique : http://pilatus-history-and-news.blogspot.fr/search?q=au-23a